Introduction

Francesco Borromini, illustre architecte italien du XVIIe siècle, marqua son temps par son architecture « baroque », c’est-à-dire irrégulière.
Borromini fut actif sous les trois papes de la « Rome Baroque », Urbain VIII (1624-1644), Innocent X (1644-1655) et Alexandre VII (1655-1667), tout comme son contemporain et adversaire Le Bernin.

Comme Michel-Ange, Borromini défend l’invention. Il est contre la reproduction et affirme « ne pas être né pour être copiste ». Cependant, son invention est inspirée de la culture antique. Notamment,  elle s’appuie sur une géométrie complexe, plurifocale, où obliques et ellipses remplacent une perspective linéaire trop simple.

Ce jeu architectural fait preuve d’une remarquable fantaisie et d’une recherche continuelle des formes originales, telles qu’en témoignent ses plus grandes œuvres Saint-Charles-aux-Quatre-Fontaines, Saint-Yves-de-la-Sapience ou bien Sainte-Agnès.

            Alors, il conviendra de se demander comment Francesco Borromini a contribué à l’aménagement des espaces atypiques, à Rome.

Dans cette visée, nous nous intéresserons dans un premier temps à la vie de Borromini, puis aux contextes dans lesquels il évolua, enfin, à son architecture et plus particulièrement à ses œuvres.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×